Lingette démaquillante lavable

Avançant en maturité, j’essaie de bien prendre soin de ma beauté, en particulier de ma peau et je fais donc mon rituel de beauté matin et soir.
Mais ça représente 5 cotons minimum (quand je ne suis pas trop maquillée) à chaque fois ! Oo
Du coup pour des raisons aussi bien écologiques que financières j’ai opté pour les lingettes démaquillantes lavables. Et comme je me lance aussi en couture c’était un joli projet pour commencer.
Voici donc un, étape par étape.

– Premier conseil d’une débutante à une autre ne vous prenez pas la tête à absolument trouver du tissus bio. La démarche de réutiliser est déjà écologique dans une démarche zéro déchet. Donc ne vous freinez pas à cette première étape. Il vaut mieux faire quelque chose que de ne rien faire car on voulait la perfection.
J’ai donc choisi un coton chez Cultura qui est un tissu à colorier comme ça chaque lingette sera unique.
https://www.cultura.com/tissu-50×140-icones-a-colorier-4050051644629.html
Pour le coté nettoyant j’ai fait simple parmi la multitude de possibilité (flanelle, feutrine, velours, coton fibre naturel, tissus de bambou etc …) J’ai pris du tissus éponge petite boucle bien dense donc tout doux.

Ensuite viens le patronage.
– Halte deuxième conseil. Moi j’ai pris une carte de visite standard et hop ! De plus je n’ai patronné que le coté décoratif en coton, l’éponge à juste été découpé un peu plus grande que le coton et voilà. Parce que faire un patronage sur de l’éponge, ah, ah, la blague. En plus ça évite de devoir se prendre la tête à faire concorder les deux tracés. Pareil si vous n’avez pas de crayon ou de craie à tissus la craie grasse de votre petit dernier va très bien.

On coupe et on cout sur l’envers hein ?! Bon la faut lire le manuelle de la machine à coudre pour bien choisir sa tension de fil n’y a pas de secret. Et bien sûr vous remarquez dès la coupe que le tissu se décompose. On règle le problème après l’assemblage en renforçant le point droit avec un point zigzag et hop deux en un !

Donc on retourne car on s’est laissé une petit espace non cousu exprès.

Vous allez me dire et comment on ferme ? Ben y a deux solutions à la main patiemment en point inverse ou à la barbare à la machine mais sur l’endroit.
Devinez ce que j’ai choisi ?
Si promis j’ai d’abord essayé le point à la main. Mais comme j’étais bien partie j’ai même fait tout le tour de la linguette. Finalement ça tasse l’effet ballon de baudruche, ça solidifie avec une couture de plus et ça rigidifie un peu se qui est bien plaisant à l’utilisation.

Voilà fini mon premier lot de linguette démaquillante lavable !
Et pour les ranger j’ai même fait un petit sac 😉

Pâtes aux légumes

Comment manger plus de légumes? Comment manger plus sain? Et de saison? Comme nous toutes, je me suis laissée un peu aller […]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *